Articles

Affichage des articles du juin 14, 2017

L'autre Divine

Image
« N'ayant jamais eu besoin de mentir à la maison je me suis lancée dans le monde avec l'habitude de dire la vérité, ce qui a automatiquement éliminé de mon existence l'assommante monotonie que doivent ressentir les menteurs. Tous les mensonges se ressemblent. »

« Les trois filles avaient les pommettes saillantes et l'admirable regard de leur père mais leurs caractères différaient totalement. Constance aimait l'argent. Au cours d'une carrière qui se poursuivit jusqu'à l'année de sa mort, en 1965, elle demanda et obtint un salaire égal à celui des superstars. Toutefois, sa beauté, son jeu et sa voix, admirables, ne pouvaient suppléer à l'absence de la seule qualité sans laquelle le reste ne compte pas : cette générosité, cet amour du public qui font les vraies vedettes.
Joan, elle, aimait la sécurité. Ses mariages avec des magnats du septième art lui garantissaient une belle réussite. Quant à Barbara, elle faisait carrière dans les émotions. Des période…