Tous experts ?

L’œil de Soulcié : la valse des experts Telerama.fr, 01.04.2016


Ce qui est déprimant de nos jours, c’est qu’il n’y a plus de contexte. Tout le monde a le droit d’exprimer son opinion ? Très bien, mais c’est aussi mon droit de ne pas la respecter. On a perdu la capacité à énoncer : « Ce que tu dis est idiot ! Tu ferais mieux de la fermer et de laisser les grandes personnes discuter sérieusement. » Internet a fait de nous tous des égaux ? Mais non ! J’ai écrit un édito récemment pour le Boston Globe où j’ai appelé ça une contre-utopie égalitariste. Quelqu’un que je croise au supermarché se croit aussi pertinent au sujet du réchauffement climatique qu’un docteur en sciences environnementales. Ça m’effraie. Ce relativisme intellectuel me terrifie plus que toute autre chose.

Dennis Lehane 
in Conversation avec Dennis Lehane, 
Pauline Guéna & Guillaume Binet - L'Amérique des écrivains (Robert Laffont, 2014)

Commentaires

  1. Ah voilà un bouquin que j'ai lu... Sans que cela fasse de moi une experte en littérature américaine (quoique ^_^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, quand te voit-on intervenir à la télé ou en conférence ? :D

      Supprimer
  2. Et c'est "fabuleux" de voir que des deux côtés de l'Atlantique, les arguments sont identiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien de mettre des guillemets... parce que c'est vraiment désolant :)

      Supprimer
  3. Je suis entièrement d'accord avec Dennis Lehane, loin de toute expertise, bien sûr... c'est juste un humble avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un avis que nous sommes nombreux (mais pas suffisamment encore), il me semble, à partage ;)

      Supprimer
  4. Pas possible, je suis nulle à l'oral! (remarque, certains grands écrivains sont mauvais à la télé)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois être trop modeste; j’imagine mal qu'on puisse être prof et nul à l'oral ;-)
      Ta remarque sur les écrivains qui "passent" mal à l'oral me rappelle un passage de Modiano à Apostrophes Le pauvre, ça semblait être une telle torture pour lui, et comme "vendeur", on ne faisait pas pire dans le genre...
      Ce qui à sont tour me fait penser (pensée en arborescence) à ce post du Bouquineur que j'ai lu récemment (et auquel tu as apporté ta contribution).

      Supprimer
  5. C'est une réflexion pertinente que je partage. Toujours se demander qui parle et d'où ? La base de toute pensée critique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'esprit critique est une espèce menacée d'extinction, malheureusement.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Si le post auquel vous réagissez a été publié il y a plus de 15 jours, votre commentaire n'apparaîtra pas immédiatement (les commentaires sont modérés pour éviter les spams).