L’élégance de mon hérisson*



Il semblerait qu’il y ait parmi vous des fétichistes du post-it…
Du moins, c’est ce que m’a affirmé Electra quand je lui ai montré à quoi ressemblait le premier tome du Journal 1977-1990 de Jean-Luc Lagarce dont je venais de terminer la lecture. C'est à elle que revient l’idée de partager cette photo ici.

Avant que certain(e)s ne défaillent, je dois préciser qu’on est là dans l’exception (de par l’épaisseur du pavé – 556 pages – comme de par la quantité d’annotations) plutôt que dans la règle.
Aussi, laissez-moi clarifier que seuls  « comptent » les post-it qui marquent la tranche. Ces sont des passages auxquels je me référerai au moment de rédiger (un jour) le billet et d’autres (la plupart) que je proposerai en amuse-bouche.
Les quelques autres placés dans la partie supérieure des pages ne sont que des indications pour moi retrouver les références de livres cités (et aimés) par Lagarce, que j’aimerais lire à mon tour.

Je m’excuse par avance auprès des puristes qui risquent fort d’être marris : ici, pas de joli arc-en-ciel multicolore dont chaque couleur aurait sa propre signification ou se rapporterait à une thématique précise ; rien d’autre que le brut de décoffrage d’un jaune fluo uniforme (couleur pour laquelle je n’ai pas de tendresse particulière, c’était tout simplement celle du bloc que j'ai dégoté).
Pas de culte du petit papier autoadhésif amovible non plus pour ce qui me concerne. Uniquement une aversion (pas plus rationnelle, je le reconnais) pour toute sorte de marques portées sur les pages d’un livre qui n’est pas un outil de travail (même si j’aime lire les annotations laissées par un précédent lecteur dans un roman que je feuillette comme ça, au hasard).

Bon, c’est bien joli tout ça. Maintenant qu’on a pris la photo qui va bien, qu’on a fait son intéressant, il va falloir passer au niveau supérieur. Il s'agirait de faire quelque chose de pertinent de cette ribambelle de fanions citron. Et ça, c’est une autre paire de manches. Déjà, on fait beaucoup moins le malin !

D’ailleurs, les plus joueurs vont pouvoir s’amuser à estimer le temps qui va s’écouler entre ce billet superflu et celui, essentiel et le seul qui vaille, dédié au Journal 1977-1995 de Lagarce.
Les paris sont ouverts. À vos mises !

*ne voyez rien d'autre dans ce titre qu'une simple allusion (facile ou faiblarde, c'est selon) à un best-seller (que j'ai détesté).
Aucune marque d'autosatisfaction scabreuse de ma part dans tout ça, hein !

Commentaires

  1. Il est joli ton livre hérisson ! La dernière fois que j'ai marqué autant de passages, c'était en lisant Asta, mais j'avoue, j'ai corné les pages ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non seulement ça m'obligerait à lire l'entièreté de la page pour retrouver le passage en question, mais corner les pages est au-dessus de mes forces ! 🥶D'ailleurs, je viens d'acheter (et commencer) le second tome du Journal de Lagarce et une fois à la maison, je me suis aperçu que le livre avait pris un coup et que certaines pages avaient leur coin enfoncé 😲. La priorité, avant de commencer ma lecture, aura été de "décorner" les pages et de les "défroisser". Maniaque, moi ? Tsssssss

      Supprimer
  2. Je ne suis pas du tout post-it... enfin, parfois je me dis que ce serait plus pratique de noter les pages ainsi que de poser mon livre pour noter sur un carnet ou sur mon ordi, et puis ça ne dure que le temps d'un livre...
    Combien de temps avant le billet sur le livre ? Je dirais (à la louche) 73 jours... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La méthode crayon/carnet n'est pas adaptée pour moi : trop contraignante, elle oblige à trop hacher la lecture et dans les transports en commun, je ne te raconte pas. Déjà que je me fais remarquer à coller mes post-it 😬
      Soit tu es d'un optimisme débordant, soit tu me surestimes, mais je pense que le délai va se compter en mois plutôt qu'en jours (je veux dire par là, plus du mois 1/2 que représentent tes 73 jours).

      Supprimer
    2. Je me doutais que j'étais d'un optimisme débordant, tu me le confirmes ! ;-)

      Supprimer
  3. Si j'ai bien compté (j'ai fait vite fait ... ) , il y a 37 post it sur la tranche , donc autant d'amuse bouches ? On risque de se régaler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waowww, toi, au moins, tu es joueuse !!! 🤗 Il ne m'est même pas venu à l'esprit d'essayer de compter les post-it 😅😅
      Bravo, en tout cas, pour ta patience, même si je pense qu'il y en a un peu plus (car certains, placés vite fait, dépassent à peine de la tranche). Mais ça n'en fera que plus de passages à partager avec vous tous (il faut que je pense à décompter les post-it quand j'aurais fini de recenser tous les passages, juste comme ça, pour voir).

      Supprimer
  4. Le livre sur lequel j'ai mis le plus de post-it à ce jour reste L'Auberge des Pauvres de Tahar Ben Jelloun.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais bien mal fichu de savoir quel est le livre que j'ai le plus annoté car avec la liseuse, je sélectionne presque machinalement. Et en plus, c'est tellement plus facile ensuite de copier/coller les passages plutôt que de les recopier (en faisant attention à le faire correctement) 😄
      Au mois, toi, tu te souviens. J'en déduis que ce roman de Ben Jelloun t'aura touché plus que d'autres.

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup ton hérisson (bien plus que celui de Muriel Barbery, qui m'avait horripilée...) ! J'ai arrêté avec les post-it, ça finissait par me revenir cher. Je corne, sur les livres de poche, le bas pages dont des passages m'intéressent (et je corne en haut quand la page comporte un mot que je dois rechercher dans le dico), et pour les grands formats, tout ce qui me tombe sur la main fait office de post-it : tickets de caisse que je découpe, prospectus, RIB de mon chéquier... j'attends avec impatience ton compte-rendu postitique, ce journal a l'air passionnant !! (en fait, même sans billet, tu donnes terriblement envie de le lire... à vrai dire, ce billet pourrait tout simplement être celui de ton avis sur cette lecture, à la fois minimaliste, elliptique, mais suffisant, non, le tout est de faire circuler l'envie et là, c'est réussi en ce qui me concerne !!...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne me tente pas ! Le minimaliste elliptique, je maîtrise pas mal. Si tu m'encourages, je risque de transformer cet endroit en une photothèque de bouquins à post-it !!! 😆
      Il est vrai que ce Journal m'a passionné (à tel point que j'ai déjà entamé le tome II) mais surtout parce qu'il "me parle", parce que les états d'âme de l'auteur me renvoient aux miens, que ses relations aux autres sont aussi compliquées que les miennes et que la période où il a tenu ce journal est celle de mon adolescence et me renvoie à mon propre vécu à cette époque-là.
      Comme je le disais plus haut à Céline, la formule "pages cornées" ou "papier transformé en marque-pages de fortune" ne me convient pas car pas suffisamment précise. Au mois, le post-it, je le colle où je le veux, même en milieu de phrase; ce que je ne peux pas faire autrement (à moins de surligner le texte 😱).
      Pour le moment, j'écluse des blocs de post-it offerts en cadeau lors de certaines commandes de fournitures de bureau. Donc, ça ne me coûte pas un kopeck (et je ne peux pas encore être poursuivi pour détournement de biens sociaux 😇). Une fois qu'ils seront tous utilisés, on verra...

      Supprimer
  6. Pas de hérisson chez moi : si je note des citations ou des extraits (ce qui est très rare), je prends une feuille et j'y indique la page et le début et la fin de l'extrait. Oui, cela manque de poésie tout cela, j'en conviens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est même pas une question de poésie (ou pas) ! C'est que c'est très contraignant, et il faut que tu aies toujours à portée de main papier et crayon. Là, au moins, un petit bloc de mini post-it et hop !, le tour est joué 😋

      Supprimer
    2. Dans ta méthode, il faut un mini-bloc de post-it et ce n'est pas le genre de truc que j'ai à portée de main ou de lecture. Alors que le recto d'un ticket de caisse parfois suffit pour mes citations... Reste en effet le crayon !

      Supprimer
    3. Conclusion : peu importe la méthode. L'important, c'est d'avoir les bons outils à portée de main 😉

      Supprimer
  7. Oui ! Je n'aurais pas pensé que ça ressemblait à un hérisson, c'est vraiment marrant ! En tout cas, bonnes lectures et bon weekend :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, tu as raison : les hérissons sont mile fois plus mignons 🦔

      Supprimer
  8. Ce Lagarce, on attend ton avis!
    Sinon chez moi je place des bouts de papier, n'importe quoi (parfois ils s'en vont)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les vieux tickets, morceaux d'enveloppes déchirées, étiquettes de vêtements, cartes postales et autres bouts de papier en tout genre, me servent de marque-pages. Des bouts de ruban même, parfois. Mais dès qu'il y a un passage à relever, ils perdent toute utilité...

      Supprimer
  9. Pas de livres hérissons de mon côté, rien, nada. Et je n'aime pas non plus écrire dans mes livres ou corner des pages. Et donc parfois je passe un temps fou à retrouver la citation que je cherchais (en général, c'est pour de la non-fiction, et pour des livres qui me servent de documentation pour un article).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as mis le doigt sur la limite des bouts de papier (ou rien du tout, ce qui au final revient au même) : la perte de temps Kolossale à retrouver le passage en question.
      D'autant que parfois, si le passage fait sens au moment de la lecture, il peut perdre de sa pertinence quand on le relit "à froid". Et du coup, il est encore plus difficile à retrouver... pour finalement ne pas être retenu !!!!

      Supprimer
  10. c'est beau d'avoir de la méthode, moi je n'en ai aucune, je colle des post it si j'en ai sous la main, je corne, je souligne, je farci les livre de toutes sortes de bout de papier voire je commente énergiquement dans la marge (bon dans les essais en général à grand coup de MAIS N'IMPORTE QUOI, si c'est possible, quand je suis d'accord je suis plutôt trois points d'exclamation) ..., cela dit je décorne soigneusement et page par page mes bouquins d'occaze... lecteur et lectrice sont des maniaques c'est connu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas certain qu'il s'agisse réellement de méthode ; c'est plus un subterfuge pour m'éviter le sacrilège ultime du gribouillage/cornage 😵
      C'est vrai que s'il fallait étudier toutes sortes de manies, les lecteurs/trices feraient un panel de choix !!!

      Supprimer
  11. Rarement des post-it pour moi. Mais je surligne et annote au crayon de bois. Je sais que pour beaucoup c'est sacrilège, mais j'adore retomber sur toutes ces petites notes des années après. Je renoue avec la lectrice que j'étais alors. J'aime bien cette sensation.
    Mais je me demande, un livre hérisson, ça doit pas être facile à ranger dans une bibliothèque ? 😅

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien, moi aussi, tomber sur des notes laissées par une tierce personne dans un livre que j'ai moi-même lu. Ça permet de "voir" un peu comment la personne a lu le livre, comment elle l'a vécu. En revanche, j'ai horreur de ça quand je suis justement en train de lire ce livre, car ça "pollue" ma lecture, ça la biaise, ça l'oriente.
      Au moment du rangement sur les étagères, le livre hérisson a perdu toutes ses épines, alors tout va bien 😊

      Supprimer
  12. Je lis toujours avec mes post-it spéciaux, transparents, de la marque Auchan de préférence. Cela fait au moins dix ans, autant dire que j'ai un paquet de hérissons dans ma bibliothèque, surtout que j'ai le post-it facile. Je choisis la couleur en fonction de ce que le livre m'inspire, et je change lorsque je veux marquer un passage important ou une référence à vérifier. En revanche, je les place toujours sur la tranche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'imagines pas combien ça me fait plaisir (et me soulage, aussi) de croiser une lectrice encore plus organisée t méthodique que moi dans son utilisation du post-it !!!! 😚

      Supprimer

Publier un commentaire

Si le post auquel vous réagissez a été publié il y a plus de 15 jours, votre commentaire n'apparaîtra pas immédiatement (les commentaires aux anciens posts sont modérés pour éviter les spams).