Articles

Affichage des articles du juin 24, 2017

« Il faut le vouloir, ou en avoir terriblement besoin, pour être aimé de toi »

Image
« La vie s’est comme mise à l’arrêt, entraînant ton royaume dans un sommeil de cent ans. En sortant de la douche j'ai cru t’entendre m’appeler mais il n’y avait personne ; un fantôme avait pris ta place. Pendant des jours j’ai dû redéposer dans les placards la deuxième tasse du petit-déjeuner. Ton fantôme me commande les gestes, j’y réponds docilement.
Aujourd’hui ta présence est pour ainsi dire devenue inversée. Tu es si absente que tu es partout, je n’ose rien toucher de peur de déplacer le souvenir et l’évidence de toi. »

« Les femmes mannequins n’ont pas faim, n’ont pas soif et ne sont jamais fatiguées. Elles vivent grâce à leur corps sans avoir à proprement parler de corps.
On demande souvent aux petites filles de se taire, d’être polies, d’être aimables, et beaucoup de femmes restent toute leur vie dans ce coin des pièces. Être mannequin est une suite logique de l’enfance. »

« En soutenant l’indépendance de ceux que tu aimes, tu t’assures aussi de leur éternelle r…