Articles

Affichage des articles du août 12, 2017

Une main qui aime plus qu’on ne s’aime entre camarades

Image
[...] souvent la caméra perce en nous ce qu’on croyait le mieux caché, le plus impénétrable, et ce qu’on ne veut pas lui donner, elle nous le soutire au premier regard un peu flottant, à la première hésitation de lèvre.

Il y avait sa haute taille bien sûr, ce corps monté sur échasses et qui dansait plus qu’il ne marchait ; il y avait ce côté sombre aussi, sa peau mate, ses cheveux noirs, épais, ses sourcils comme deux traits à l’encre de Chine. Mais surtout il y avait son regard. D’où venaient les abeilles dans ses yeux, des abeilles noir et or, insaisissables, qui virevoltaient sans fin et faisaient vibrer l’air autour ? Dans son regard, vous aviez le miel et l’instant d’après la morsure. Comme ça, pfft. Il souriait, il piquait.

Lockhart a eu vite fait de percer à jour la colonie.
Trois malheureuses collines qui se prennent pour des himalayas. Et sur ce caillou, disait-il, des types qui font passer le premier bout de verre pour un diamant à cent carats.

J’étais l’aîné, je l’aimais – et …