Articles

Affichage des articles du décembre 28, 2017

Le monde n’est pas dans la langue

Image
Au-delà du débat (passionné) sur l'écriture inclusive et la meilleure représentation du féminin dans le français, la linguiste Danièle Manesse explique dans un passionnant entretien en quoi toute langue n’est que le reflet imparfait de l’état d’une société.

« Je ne crois pas qu’il existe de langue égalitaire… Cela signifierait qu’elle est naturellement porteuse de la société. Or, le monde n’est pas dans la langue. Il y a quelque chose de lui dans la langue, bien sûr, mais il y est invisible. Croire que les choses de la langue sont les choses du monde, c’est une conception fausse. C’est demander à la langue d’être ce qu’elle n’est pas. On ne pourrait pas être bilingue si les langues étaient des conceptions du monde. Les questions de l’égalité, l’amour ou la guerre ne sont dans la langue que par médiation. Je parle la même langue que mes ennemis, elle n’est donc pas un crible du monde. »
Danièle Manesse, professeure en sciences du langage

Tiré de l’entretien avec Romain Jeanticou, Te…