Articles

Affichage des articles du juillet 6, 2019

La maison des épreuves, Jason Hrivnak

Image
La Maison des épreuves, de Jason Hrivnak, ou l’histoire d’un rendez-vous raté entre moi et un livre des plus originaux.

Tout avait pourtant bien commencé.
Le point de départ développé dans le prologue était alléchant : le narrateur apprend que son amie d’enfance, Fiona, qu’il n’a pas revue depuis qu’elle a déménagé quand il avait onze ans, vient de se suicider dans l’école qu’ils fréquentaient à l’époque.
Inséparables, les deux enfants avaient inventé tout un monde imaginaire, le Terrain d'Essai, dédale macabre et pervers où leurs « ennemis » étaient soumis à des épreuves les confrontant à leurs phobies, leurs peurs les plus intimes et leurs désirs les plus enfouis.

À la mémoire de Fiona, à l’adresse de son amie disparue, le narrateur entreprend de composer La Maison des épreuves, texte cathartique, sorte de faux livre-dont-vous-êtes-le-héros, découpé en 3 sections. Je dis "faux" car ici les réponses aux différentes propositions n’influent pas sur la suite du parcours.