Articles

Affichage des articles du mai 31, 2018

Retour à Reims. Une théorie du sujet, Didier Eribon

Image
Quand j’ai eu terminé Y revenir, de Dominique Ané, je me suis souvenu que trainait dans ma PAL depuis pas mal de temps, un autre livre au sujet similaire : Retour à Reims, de Didier Eribon. Ne sachant pas trop ce qui m’avait retenu jusque-là de le lire, j’ai décidé de le sortir de son purgatoire palesque.

Et là, quel choc !!!!
Déjà, il ne s’agit pas d’une seule évocation autobiographique comme je m’y attendais. Si Eribon part de son expérience personnelle, son livre tient plus de l’essai sociologique, voire politique, théorisant sur le déterminisme social et la supposée égalité des chances, ou comment la domination de classe sociale s’exprime tant dans l’éducation que dans la politique et influe sur des parcours de vie que l’on pouvait penser sciemment choisis.
Ensuite, j’ai trouvé ce livre extrêmement dérangeant en cela que mon parcours a pas mal de points communs avec celui de l’auteur (même génération, homosexuels tous les deux,  j’ai passé mes 24 premières années à Reims dans un …

« Un livre peut revêtir une grande signification avant même qu'on l'ait lu... il suffit que l'on sache qu'il a compté pour d'autres dont on se sent proche »

Image
Dans les premiers temps de mon installation à Paris, quand je continuais de voir mes parents, qui habitaient toujours à Reims, [...] une gêne difficile à cerner et à décrire s'emparait de moi devant des façons de parler et des manières d'être si différentes de celles des milieux dans lesquels j'évoluais désormais, devant des préoccupations si éloignées des miennes, devant des propos où un racisme primaire et obsessionnel se donnait libre cours dans chaque conversation, sans que l'on sache très bien pourquoi ou comment tout sujet abordé, quel qu'il soit, y ramenait inéluctablement etc. Cela s'apparentait pour moi à une corvée, de plus en plus pénible à mesure que je me changeais en quelqu'un d'autre.

Si le capital social dont on dispose c'est d'abord l'ensemble des relations familiales que l'on entretient et que l'on peut mobiliser, je pourrais dire que ma trajectoire - et les ruptures qu'elle entraînait - me dotait non seulement d…