Articles

Affichage des articles du juillet 15, 2019

Henri, le lapin à grosses couilles, L.L. de mars

Image
À Rebonville, Henri n’est pas à la fête.
Tandis que les autres s’amusent, lui se morfond tout seul.
Contrairement à tous les lapins de la ville, il ne peut pas courir et bondir, aller danser, prendre le taxi. La faute à une hypertrophie de ses testicules... qui lui vaut une avalanche de moqueries de la part de ses congénères.
Mais tout va changer le jour où ses flotteurs hors du commun vont l’aider à sauver la jolie Héliette Rabinovitch de la noyade. Il va découvrir enfin la popularité... et l’amour !
------------------------------------------------------
Un visuel de la couverture de cet album posté sur FB par l’éditeur et j’étais ferré. La dichotomie entre l’innocence de l’illustration et la verdeur du titre était irrésistible. (je ne vous étonnerai certainement pas si je vous avoue que j’ai immédiatement pensé à Jérôme)
L’éditeur, 6 Pieds Sous Terre (qui publie aussi Fabcaro), présente Henri, le lapin à grosses couilles comme « un faux vrai livre pour enfants (et non l’inverse) »