Articles

Affichage des articles du novembre 29, 2017

« C’est mon frère, et c’est un artiste. »

Image
C’est sur l’impulsion du Picabo River Book Club qui en a fait une lecture commune de novembre/décembre que je me suis (enfin) décidé à plonger dans La rivière du sixième jour, classique de la littérature américaine, qui figurait jusque-là (aux côtés de nombreux autres) sur la (trop) longue liste des lacunes de ma culture générale. D'autant que je n’ai même pas vu Et au milieu coule une rivière, son adaptation au cinéma par Robert Redford, culte elle aussi… c’est dire !

Mais il me faut reconnaître que si je me suis laissé séduire aussi facilement par l’idée d’ouvrir le roman de Norman Mclean (avec un « l » minuscule, « C’est affreux d’écrire notre nom avec un L majuscule. Les gens vont croire que nous venons des Basses-Terres d’Écosse, et pas des Îles »), c’est que ces dernières années les éditions Gallmeister sont passées par-là et ont fait mon éducation en matière de nature writing. J’ai appris que ce genre ne se limite pas aux contemplations bucoliques (que je ne goûte guère), …