Articles

Affichage des articles du mai 14, 2018

Une nuit sans fin

Image
Quand Fabius me regarda pour la première fois, avec ses yeux curieux qui, s’il fallait en croire le précis à l’usage des jeunes parents, ne pouvaient encore distinguer que des ombres ou peu s’en fallait, il me sembla pourtant que son regard surgissait de la profondeur du monde, qu’il était doué d’un étonnement plus ancien que celui-ci.
Lorsque nos yeux se rencontrèrent, la main de la vie me toucha avec tant de délicatesse et de chaleur que ce fut un homme changé qui se tenait au chevet d’Anna, la femme qui venait de me donner un fils et n’était elle-même encore qu’une enfant. [...]
Je ne savais pas alors ce que c’était : un homme. L’ombre écrasante de mon père me paralysait encore, jusqu’à cet instant. Ce fut mon fils, la plus belle, la plus démunie de toutes les créatures, ce visiteur d’une étoile inconnue, fruit de l’union d’un homme et d’une femme, qui fit de moi un homme.


C’était avant que le temps ne meure. Ce fut comme la chute d’une feuille, à ceci près que ni la feui…