Articles

Affichage des articles du juin 21, 2018

Tant bien que mal, Arnaud Dudek

Image
Un auteur, dont le nom et les romans reviennent régulièrement sur les blogs (Rester sage, Les fuyants...), chaque fois accompagnés de bienveillance et de sympathie de la part de ses lecteurs.
Son nouveau roman qui vient de sortir, et dont je n’ai lu, cette fois encore, que des éloges... Il m'en faut souvent moins que ça pour que je me précipite en librairie.

Mais ça crée aussi chez moi des attentes exagérées.
Excessivement démesurées sans doute pour être satisfaites.

Je ne vois pas d’autre explication pour ne pas avoir été bouleversé comme la plupart des lecteurs (pour ne pas dire la totalité) qui rangent ce roman parmi les meilleurs du moment.
D’autant que j’ai aimé l’écriture d’Arnaud Dudek.
Je lui dois le petit peuple de mes cauchemars. Je lui dois une myriade de troubles obsessionnels. Je lui dois mon inaptitude chronique à la décision. Je lui dois des litres de sueur. Je lui dois des idées noires et quelques crises de nerfs. (p. 22)

Avec le temps, nous ne sommes plus les mêmes…