Articles

Affichage des articles du mars 8, 2019

La Belle et la Bête

Image
Le genreAinsi m’a-t-il dégotté la photo de Farrah Fawcett que je réclamais à Arcady. Visiblement arrachée d’un livre, elle est venue flanquer celle de Sylvester Stallone sur le mur chaulé que mes prédécesseurs avaient dévolu aux rameaux d’olivier, aux crucifix, et aux vues de Lourdes, de Fatima ou de Castel Gandolfo. Mon regard passe ainsi du magnétisme animal de l’un à la beauté canonique de l’autre, avec la mélancolie désabusée du chaînon manquant. Si on peut à la rigueur me trouver une ressemblance avec Stallone, j’ai malheureusement peu à voir avec Farrah Fawcett. Sauf qu’en fait je ne suis pas passée loin. Il suffit de regarder ma mère pour se convaincre que je n’ai pas eu de chance au tirage. Au grattage non plus d’ailleurs : à défaut des traits délicats de Bichette, j’aurais pu au moins écoper de ses yeux clairs, de sa peau parfaite, de ses seins bien galbés ou de ses chevilles déliées, racler des rogatons de sa splendeur, eh bien non, rien. Rien de mon père non plus, d’ailleur…

Arcadie, Emmanuelle Bayamack-Tam

Image
Nous avions peur et nos peurs étaient aussi multiples et insidieuses que les menaces elles-mêmes. Nous avions peur des nouvelles technologies, du réchauffement climatique, de l’électrosmog, des parabènes, des sulfates, du contrôle numérique, de la salade en sachet, de la concentration de mercure dans les océans, du gluten, des sels d’aluminium, de la pollution des nappes phréatiques, du glyphosate, de la déforestation, des produits laitiers, de la grippe aviaire, du diesel, des pesticides, du sucre raffiné, des perturbateurs endocriniens, des arbovirus, des compteurs Linky, et j’en passe. [...] J’endossais des hantises qui n’étaient pas les miennes mais qui frayaient sans peine avec mes propres terreurs enfantines. Sans Arcady, nous serions morts à plus ou moins brève échéance, parce que l’angoisse excédait notre capacité à l’éprouver. Il nous a offert une miraculeuse alternative à la maladie, à la folie, au suicide. Il nous a mis à l’abri. Il nous a dit : « N’ayez pas peur. »


Liberty…