Récap mai 2018



Desmond Hogan - The House of Mourning and other stories (Dalkey Archive Press, 2013) 
[jusque la nouvelle "Shelter" non incluse]
Gwénola Morizur & Marie Duvoisin - Nos embellies (Bamboo, 2018)
Emily Ruskovich - Idaho (Gallmeister, 2018)
Jean Berthier - 1144 livres  (Robert Laffont, 2018)

 *  *  *  *  *  *  *  *

Nombre de lectures inversement proportionnel à celui des jours fériés et chômés dans le mois !

Après un mois d'avril généreux, mai est pitoyable : deux romans, une BD et un recueil de nouvelles lu à moitié (les fériés et autres ponts ne portent malheureusement toute la responsabilité de ce désastreux bilan).
Et dire que j’avais envisagé, une milliseconde, participer au challenge de Marie-Claude !

Commentaires

  1. Dommage pour le recueil de Desmond Hogan.
    Ce n'est que partie remise!!!
    J'attends "Idaho" à la mi du mois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vraiment trop nul pour gérer les contraintes... La prochaine fois, si je me décide à participer sérieusement, il faudra que je planifie ça dès le mois de décembre précédent :-D
      Et puis, je ne sais pas pourquoi, mais je n'ai pas réussi à entrer dans l'univers d'Hogan, qui pourtant est plaisant et très sensuel. J'ai eu beaucoup de mal à replacer les histoires dans leur contexte temporel (d'après ce que j'ai compris les années 50/60), ce qui a beaucoup compliqué ma perception des événements et des interactions entre les personnages, sans parler même de leur "visualisation". Du coup, je naviguais en plein brouillard. Peut-être aurais-je mieux appréhender tout ça en le lisant en français...
      Idaho a beaucoup fait parler de lui. J'espère que tu l'apprécieras. Si j'ai aimé, ce n'était pas tout à fait le récit auquel je m'attendais et vu les questions qui me restent sur les bras, je ne suis plus certain d'avoir tout compris :-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Si le post auquel vous réagissez a été publié il y a plus de 15 jours, votre commentaire n'apparaîtra pas immédiatement (les commentaires sont modérés pour éviter les spams).