Rétrospective 2018


J'ai beaucoup aimé la façon dont Jérôme a présenté son bilan annuel.
Je lui pique donc l'idée, qu'il avait lui-même empruntée à Delphine et Nicole en y rajoutant sa patte, que j'ai ensuite bidouillée à ma sauce.
Bel exemple d'appropriation culturelle positive !


Ma première lecture de l'année
qui va s'avérer être aussi mon plus gros pavé de l'année.


Le livre le plus bref de l'année
40 pages poignantes.


Le livre le plus dépaysant de l'année
Ici, le dépaysement n'est pas géographique (la campagne anglaise) mais mental.
Une expérience singulière dont je suis sorti sans savoir si j'avais aimé ou non. 


Le livre dont l’écriture m’a le plus ébloui 
La force de suggestion de Lance Weller est intacte.


Le meilleur premier roman de l'année
Un roman français, pas encore chroniqué, 
et un américain, dont la traduction devrait paraître prochainement.
Deux passages difficiles à l'âge adulte.

Éric Richer - Rouille (L'Ogre, 2018)


Un nouvel auteur que j'ai découvert cette année 
Un premier roman tour de force.


Le livre que j’attendais le plus 
Peut-être aussi celui dont j'attendais le plus... Décevant, forcément.
Jacques-Olivier Boudon - Le plancher de Joachim (Belin, 2017)


Le livre le plus déstabilisant de l'année
Si le fond est tout à fait accessible, la forme, elle, m'a totalement baladé.


Le livre le plus inattendu de l'année
Un comics déjanté qui n'aurait jamais atterri dans mes mains sans qu'on me l'y glisse.
Il est cool, mon nouveau collègue.
Warren Ellis - [Transmetropolitan] Année Un (Vertigo Essentiels, 2014)


Le livre aimé de tous... moi excepté
Un fort goût de trop peu, de pas assez... pour pouvoir me happer.


Le meilleur essai de l’année
Chose rare, 2018 a été une année sans nouvelles. 
J'échange donc le meilleur recueil de nouvelles contre le meilleur essai.
Celui-ci est entré en forte résonance avec mon parcours personnel.


Le livre "incontournable" que j’ai enfin lu 
Marilyne m'a donné l'impulsion nécessaire pour m'attaquer à ce livre
qui m'a accompagné physiquement toute ma vie, d'aussi loin que je me souvienne


Le livre le plus émouvant de l'année
Un beau texte inspiré par le petit Aylan 
et de magnifiques illustrations pour évoquer la tragédie des migrants.


Le livre le plus drôle de l'année
Sans conteste, 2018 restera pour moi l'année Fabcaro.


Le livre qui m’a appris quelque chose que j’ignorais totalement
Le massacre gratuit de ce gamin, le faux témoignage, la relaxe des assassins
mais surtout, le déclencheur du mouvement des droits civiques.
Timothy B. Tyson - The Blood of Emmett Till (Simon & Schuster, 2017)


La plus belle couverture de l’année
"Plus belle" n'est peut-être pas l'adjectif le mieux approprié pour la couverture de ce livre
qui aurait pu figurer dans la catégorie "le plus déstabilisant".
"La plus en osmose avec le texte", ça c'est sûr !


Le plus beau titre de l’année 
Pas seulement un beau titre, mais un texte singulier et un style remarquable.
Une belle découverte que j'ai approfondie ensuite avec
Moi, Marthe et les autres
 


Mon personnage préféré de l’année 
Thomas McNulty, pour son humanité et sa bonté


Le livre que j’ai abandonné
Ils sont deux, cette année.
 J'ai abandonné le premier après avoir lu trois des nouvelles du recueil
qui m'ont toutes laissé dans le flou.
Le second m'a plongé dans l'univers impitoyable de l'entreprise qui me dégoûté suffisamment au quotidien pour que j'ai envie de m'infliger la torture d'y replonger pendant mes loisirs


Le plus gros raté de l’année 
Une grosse attente de ma part, après avoir adoré la rétrospective Hockney à Beaubourg.
Le sentiment d'avoir été floué sur la marchandise, de ne pas avoir lu ce qu'on m'avait promis.


Le meilleur livre de l’année
Encore meilleur que Les garçons de l'été,
qui figurait déjà dans mes coups de cœur 2017.
Emmanuelle Bayamack-Tam - Arcadie (POL, 2018)


Le dernier livre que j’ai offert cette année
On ne m'offre que rarement des livres. 
Donc, voici le livre que j'offrirai à ma sœur pour Noël, quand on se verra.
Rebecca Dautremer - Les riches heures de Jacominus Gainsborough (Sarbacane, 2018)


Un coup de cœur que je dois à la blogo
Les échanges avec la blogo sont toujours riches en découvertes.
C'est encore plus fort quand ils sont à l'origine d'un coup de cœur !


Ma dernière lecture de l’année
Lecture toujours en cours... (je me régale !)
Roxana Robinson - Georgia O’Keeffe: A Life (University Press of New England, 1989)


Bonus : Le livre que je n’ai pas pu caser dans ce questionnaire 
mais qui me tenait à cœur de citer ici
Une belle histoire d'amours, tout en pudeur et sensibilité.

*  *  *  *  *  *  *  *

À ma seule intention (ou presque, si jamais ça vous intéresse), je consigne ici quelques données plus détaillées sur mes lectures de l'année. N'hésitez pas à zapper !

Janvier
Hill, Nathan - Les fantômes du vieux pays (Gallimard-2017)
Bilal, Enki - Bug Livre 1 (Casterman, 2017)
Gino, Alex - George (Scholastic, 2017)
Ministru, Sébastien - Apprendre à lire (Grasset, 2018)
Saunders, George - Lincoln in the Bardo (Random House, 2017)
Carré, Isabelle - Les rêveurs (Grasset, 2018)

Février
Nelson, Maggie - The Argonauts (Graywolf Press, 2015)
Le Boucher, Timothé - Ces jours qui disparaissent (Glénat, 2017)
Blondel, Jean-Philippe - La mise à nu (Buchet Chastel, 2018)
Thomas, Angie - The hate U give (Balzer+Bray, 2017)
Barry, Sebastian- Des jours sans fin (Joëlle Losfeld, 2017)
Peeters, Frederik & Lehman, Serge - L'homme gribouillé (Delcourt, 2018)
Lynch, Jim - Face au vent (Gallmeister, 2018)

Mars
Wagamese, Richard - Les étoiles s'éteignent à l'aube (Zoe, 2016)
Cusset, Laurence - Vie de David Hockney (Gallimard, 2018)
Woodson, Jaqueline - Another Brooklyn (HarperCollins, 2016)
Bradford Hipps, J. - The adventurist (St. Martin's Press, 2016)
Ané, Dominique - Y revenir (Stock, 2012)
Hermann, Wolfgang - Adieu sans fin (Verdier, 2017)
Bennett, Claire-Louise - Pond (Riverhead Books, 2016)

Avril
Deghelt, Frédérique - Agatha (Plon, 2017)
Binet, Guillaume & Guéna, Pauline - L'Amérique des écrivains [Denis Lehanne / George Pelecanos /James Lee Burke / Joseph Boyden] (Robert Laffont, 2014)
Bosc, Adrien - Constellation (Stock, 2014)
Eribon, Didier - Retour à Reims. Une théorie du sujet (Fayard, 2009)
Dudek, Arnaud - Tant bien que mal (Alma, 2018)
Lambert, Jérôme - Chambre simple (L'Iconoclaste, 2018)
Duhamel, Bruno - Jamais (Bamboo, 2018)
Roux, Frédéric - Alias Ali (Fayard, 2013)
Berg, Ryan - No house to call my home (Nation Books, 2015)

Mai
Hogan, Desmond - The House of Mourning and other stories (Dalkey Archive Press, 2013)
Morizur, Gwénola & Duvoisin, Marie - Nos embellies (Bamboo, 2018)
Ruskovich, Emily - Idaho (Gallmeister, 2018)
Berthier,  Jean - 1144 livres (Robert Laffont, 2018)

Juin
Binet, Guillaume & Guéna, PaulineL'Amérique des écrivains [Laura Kasischke / Margaret Atwood /Richard Ford / Russell Banks/Siri Hustvedt/T.C. Boyle] (Robert Laffont, 2014)
Riboulet, Mathieu - Nous campons sur les rives Lagrasse, 7-11 août (Verdier, 2018)
Zidrou & de Jongh, Aimée - L'obsolescence programmée de nos sentiments (Dargaud, 2018)
Remarque, Erich Maria - A l'ouest rien de nouveau (Livre de Poche, 1997) [1929]
Tremblay, Michel - Le peintre d'aquarelles (Actes Sud, 2018)
McMillan, Andrew - Le corps des hommes (Grasset, 2018)
DelBianco, Rae - Rough animals (Arcade, 2018)

Juillet
Lowry, Lois - Le garçon qui se taisait (L'Ecole des loisirs, 2005)
Fabcaro - Moins qu'hier (plus que demain) (Glénaaarg!, 2018)
Connell, Evan S. - Mrs. Bridge (Counterpoint, 2010) [1959]
Connell, Evan S. - Mr. Bridge (Counterpoint, 2005) [1969]
Perlmann, Elliot - La mémoire est une chienne indocile (Robert Laffont, 2013)

Août
Roy, Yvon - Les Petites Victoires (Rue de Sèvres, 2017)
Fabcaro - Carnet du Pérou-Sur la route de Cuzco (6 Pieds Sous Terre, 2013)
Chariandy, David - Brother (McClelland & Stewart, 2017)
Fabcaro - Zai zai zai zai (6 pieds sous terre, 2015)
Spit, Lize - Débâcle (Actes Sud, 2018)
Fabcaro - Et si l’amour c’était d’aimer (6 Pieds Sous Terre, 2017)
Blondel, Jean-Philippe - Dancers (Actes Sud Junior, 2018)
Zidrou & Lafebre, Jordi - [Les beaux étés T03] Mam'zelle Estérel 1962 (Dargaud, 2017)
Zidrou & Lafebre, Jordi - [Les beaux étés T04] Le repos du guerrier (Dargaud, 2018)
Dudek, Arnaud - Les Fuyants (Alma, 2013)
Orange, Tommy - There there (Knopf, 2018)
Ferris, Emil - Moi, ce que j'aime, c'est les monstres (Monsieur Toussaint Louverture, 2018)

Septembre
Halfon, Eduardo - Deuils (Quai Voltaire, 2018)
Wauters, Antoine - Pense aux pierres sous tes pas (Verdier, 2018)
Hosseini, Khaled & Williams, Dan - Une prière à la mer (Albin Michel, 2018)
Dufresne-Lamy, Julien - Boom (Actes Sud Junior, 2018)
Weller, Lance - Les marches de l'Amérique (Gallmeister, 2017)
Liron, Olivier - Einstein, le sexe et moi (Alma, 2018)

Octobre
Boudon, Jacques-Olivier - Le plancher de Joachim (Belin, 2017)
Sarr, Mohamed Mbougar - De purs hommes (Philippe Rey, 2018)
Mercure, Luc - Veiller Pascal (Québec Amérique, 2016)
Dreyfus, Arthur - Nous sommes peut-être passés à côté d'une belle histoire (Edition de l’œil, 2017)
Richer, Eric - Rouille (L'Ogre, 2018)
Hill Joe & Rodriguez Gabriel - [Locke & Key T1] Bienvenue à Lovecraft (Milady, 2013)
Caro, Fabrice - Le discours (Gallimard, 2018)
Hill Joe & Rodriguez Gabriel - [Locke & Key T2] Casse-tête (Milady, 2013)
Hill Joe & Rodriguez Gabriel - [Locke & Key T3] La couronne des ombres (Milady, 2013)
Meno, Joe - Marvel and a Wonder (Akashic Books, 2015)

Novembre
Hill, Joe & Rodriguez, Gabriel - [Locke & Key T4] Les clés du royaume (Milady, 2013)
Hill, Joe & Rodriguez, Gabriel - [Locke & Key T5] Rouages (Milady, 2013)
Hill, Joe & Rodriguez, Gabriel - [Locke & Key T6] Alpha & Omega (Milady, 2013)
Ellis, Warren & Templesmith, Ben - [FELL 1] (SnowtownDelcourt, 2017)
Bayamack-Tam, Emmanuelle - Arcadie (POL, 2018)

Décembre
Tyson, Timothy B. - The Blood of Emmett Till (Simon & Schuster, 2017)
Ellis, Warren - [Transmetropolitan] Année Un (Vertigo Essentiels, 2014)
Dautremer, Rebecca - Les riches heures de Jacominus Gainsborough (Sarbacane, 2018)
Stegner, William - Une journée d'automne (Gallmeister Totem, 2018)
Wauters, Antoine - Moi, Marthe et les autres (Verdier, 2018)
Reeves, Virginia - Un travail comme un autre (Stock, 2016)
Robinson, Roxana - Georgia O’Keeffe: A Life (University Press of New England, 1989)


En bref :
Les auteurs découverts que j’ai hâte de retrouver
2018 a été riche en découvertes : sur l'ensemble, je n'avais déjà lu que 8 de tous les auteurs lus cette année.
Primo romanciers : Eric Richer, Emil Ferris, Tommy Orange, Lize Spit, Rae DelBianco, Nathan Hill
Confirmés : Antoine Wauters, Emmanuelle Bayamack-Tam, Joe Meno, Lance Weller, David Chariandy, Mathieu Riboulet, Sebastian Barry


Quelques chiffres
93 livres lus dans l’année (vs. 77 l'an dernier), dont seulement 15 en V.O. anglais/américain.

Dans la droite lignée des années précédentes, la littérature générale écrase tout sur son passage : 44 (dont seulement 9 en V.O.).
Mon collègue n'aura pas été étranger au nombre inhabituel de BD/Comics/Albums lus cette année (23 vs. 15 en 2017).
Suivent Récits/Essais (18 vs. 13), Littérature Jeunesse (6 vs. 5), et Poésie (1, avec la traduction du recueil lu en 2017). Si je peux y ajouter un catalogue d'expo (vs. 0), je n'ai lu ni Nouvelles (vs.4), ni Théâtre (vs. 1), ni Romance (vs. 1).

Pas de grand changement non plus : la France et les Etats-Unis sont mes deux principales sources, respectivement 45/93 et 31/93.
Autres pays francophones : la Belgique (4), le Québec (3) et le Sénégal (1).
Autres pays anglophones : le Royaume-Uni (3), l'Australie, le Canada et l'Irlande (1 chacun).
Auxquels s'ajoutent l'Allemagne et l'Autriche  (1 chacun) et enfin le Guatemala (1).

Niveau nouveautés, je suis toujours à la traîne:  des 93 livres lus, 35 étaient des sorties de l'année (vs. 30/77 en 2017). 52 autres datent des années 2012-17. Les romans les plus anciens datent de 1929, 1959, 1969, 1989.

Commentaires

  1. Il faudrait vraiment que je tente ce Richard Wagamese que je vois en incontournable/coup de coeur un peu partout mais je crains tellement que ce ne soit pas ma came...
    Sinon, j'adore les bilans chiffrés même si pour beaucoup, ça n'a pas de sens. C'est vrai que c'est plus pour soi mais ça donne une bonne idée du genre de lecteur qu'on est (plus romans, plus littérature étrangère, plus nouveautés, etc) et ça permet de suivre notre évolution d'année en année. Je vais peut-être rajouter des données que tu prends en compte l'année prochaine.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, les bilans permettent de mieux toucher du doigt ton évolution de lectrice.
      Mais ça peut aussi être un chouïa déprimant quand tu réalises, comme moi, qu’en fait d’évolution, il n’y a pas. J’ai beau tenter quelques « expériences » qui me sortent de ma zone de confort (style, genre, pays d’origine...), j’y reviens très vite.

      Supprimer
  2. Wagamese... un jour, un jour! J'ai reçu There, there. Tu m'encourages!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n’as besoin d’aucun encouragement pour There there. Je suis persuadé que tu vas aimer et le style est tout à fait à la portée de ton excellent niveau d’anglais ;-)
      (ce serait dommage que tu fasses l’impasse sur Wagamese)

      Supprimer
  3. Super bilan ! Certains livres déjà repérés me font toujours de l’œil d'autant que les traductions arrivent : Lincoln in the Bardo, There, there... ou des poches (Les marches de l'Amérique).
    Bonne idée, la liste des auteurs découverts à suivre. Je me tiens trop souvent à des auteurs connus, (77 auteurs découverts en 2018 sur 142 livres lus) (moi aussi, je fais des statistiques !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur FB, Albin Michel a laissé un commentaire pour préciser que la traduction de There there sortira à la rentrée d’août 2019. L’attente sera un peu plus longue que je ne l’avais laissé entendre.
      (50 % d’auteurs découverts, c’est plutôt pas mal, je trouve.)

      Supprimer
  4. Aaaah voilà voilà... J'aime bien ce bilan (mais aussi les bilans chiffrés) résultat je n'en ai pas fait mais j'aime lire ceux des autres. Et ça me rappelle des livres que je dois lire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La liste de nos envies ressort largement grossie de la lecture des bilans de chacun !

      Supprimer
  5. Très beau bilan ! Décidément, Débâcle est partout...très envie de le lire en 2019! je te rejoins pour le Catherine Cusset qui m'a déçue également...
    Brothers est dans ma PAL (en VF) et je vais bientôt lire Lincoln in the Bardo (en VF également dans le cadre du Prix ELLE)... et je note le Wagamese que j'ai envie de lire depuis très longtemps, le Lance Weller et le Mathieu Riboulet - que je ne connaissais pas, et pour 40 pages, ce serait dommage de ne pas le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai hâte de connaître ton avis sur Lincoln in the Bardo.
      Si je ne peux que t’encourager à lire Riboulet, en revanche, cet opuscule n’est pas celui par lequel je conseillerais d’aborder l’auteur. À toi de voir ;-)

      Supprimer
  6. Eh bien à part Débacle, je n'ai rien lu de ta liste... Je deviens d'une pauvritude intellectuelle poignante... va falloir que je vienne piocher ici des idées de lectures, car mis à part le fantastique My absolut darling, je n'ai rien lu qui m'ait fait vibrer cette année...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T’es pas bien dans ta tête, toi ! Ce n’est pas parce que tu n’as lu aucun des titres de ma liste que tu es devenue déficiente intellectuelle :-D :-D Tu as forcément lu d’autres titres, que je serais d’ailleurs curieux de découvrir. Il va bien falloir que tu t’y remettes un jour, hein ?!

      Supprimer
    2. Ah m'y remettre, j'aimerais vraiment ! Mais déjà tant de temps devant l'écran, j'ai besoin de vivre un peu IRL et de respirer !

      Supprimer
  7. Bon, il faut que je me décide à découvrir Sébastien Barry, je ne cesse de reporter... un jour, un jour ;). J'espère que tu auras la curiosité de relire E.M.Remarque ( dans mes projets aussi ). je vais revoir ton article sur Lincoln, noté dans les prochaines parutions en français ( merci pour le rappel de ce billet ! ).
    Hors sujet : j'ai tenté Les oeuvres de miséricordes, ce ne devait pas être le moment, pas accrochée à ma grande surprise, je l'ai reposé plutôt que de gâcher cette lecture. Donc, plus tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Relire Remarque, peut-être. Je dois avouer que ce n’est pas une de mes priorités, cette première lecture n’a pas été une totale réussite.
      J’ai ressorti moi aussi Les œuvres de miséricorde mais juste pour l’avoir à proximité, au cas où... mais je n'ai pas encore ressenti l’envie irrépressible de m’y plonger.

      Supprimer
  8. J'aime beaucoup la forme de ce bilan, qui permet de saisir en quelques lignes tes impressions sur les livres lus !
    J'ai très envie de lire "Le discours" de Fabcaro, je note aussi "Les marches de l'Amérique", je ne connais pas Lance Weller.
    Et j'en profite pour te souhaite une belle année, emplie de livres, drôles, bouleversants et réconfortants ! Que tout aille pour le mieux sur le plan personnel aussi. Amitiés, Céline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais étonné que tu n’accroches pas à l’univers et au style de Lance Weller. J’espère même que ce sera une de tes plus belles lectures de 2019 si tu te décides bientôt.
      Merci énormément pour tes vœux. Telle que tu la présentes, l’année devrait être excellente ;-)

      Supprimer
  9. J'ai découvert Wagamese aussi cette année, mais avec "Jeu blanc". Le précédent est dans ma PAL récente. Si j'avais fait un bilan, j'aurais pu mettre aussi dans les premiers "Les fantômes du vieux pays". Ces bilans sont assez terribles parce qu'ils font noter ou surligner des titres qui auraient pu nous échapper ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi, j’ai fait connaissance avec Wagamese avec Jeu blanc/Cheval indien, et si j’avais énormément aimé, j’ai encore préféré Les étoiles.... Tu vois ce qui t’attends ;-)

      Supprimer
  10. Ça c’est du bilan plus que complet ! Bravo pour toutes ces lectures, et ce billet bien fourni. La couverture de Débâcle (pas lu), dans son genre malsain, effectivement très belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La série entière des photos dont est tirée celle qui figure sur la couverture de Débâcle est tout autant joliment dérangeante.

      Supprimer
  11. J'avais déjà prévu de lire le Barry, le Hill, Wilderness (de Weller) le Wauters, Arcadie... J'ajoute La rouille à cette liste ! Très beau bilan, en tous cas, et rendez-vous en mars pour La note américaine (je suis vraiment impatiente de découvrir ce titre, et ravie de le faire en ta compagnie) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rouille est un roman remarquable (les autres que tu cites le sont tout autant, d’ailleurs). J’ai du mal à comprendre pourquoi on en a si peu entendu parler, tant dans les médias que sur les blogs.
      J’ai mis en évidence Killers of the Flower Moon, histoire de me familiariser avec l’idée de cette prochaine LC. Il faudra aussi que tu m’indiques comment tu souhaites que l’on procède... :-)

      Supprimer
  12. Coucou,
    ah oui c'est sympa cette présentation bilan ;-)
    Et pour ma part ça donne des idées de lecture (au cas ou je n'en aurais pas assez :O)
    Au plaisir de tes découvertes (et merci d'être revenu ici en 2018 et de continuer à nous donner envie en 2019).
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de ta présence et de ton soutien. Bises.

      Supprimer
  13. Oh, tu commences l'année avec le Nathan Hill? J'ai hésité à le commencer, lui préférant "Les frères K". Je le lirai cet été. (ici, les pavés se lisent pendant les vacances d'hiver et celles d'été!)
    Je compte bien me lancer, cette année, dans l'oeuvre de Lance Weller.
    J'attends très impatiemment les traductions des romans de Tommy Orange et de Rae DelBianco.
    Je suis d'accord avec ta «plus belle couverture de l’année». J'ai zappé la question, puisque j'avais déjà choisi "Débâcle" pour une autre catégorie. Cette couverture frappe fort...
    "Arcadie"... Il me tente de plus en plus, celui-là. Et si, en plus, c'est ton meilleur livre de l'année...
    Richard Wagamese... Quel gros coup de coeur pour ce roman...
    Bref, on poursuit nos découvertes et tentations!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, j’ai commencé 2018 avec le Nathan Hill :-D
      2019 commence sous le signe de Georgia O’Keeffe, également un pavé de près de 700 pages. (chez nous aussi, les vacances sont généralement les longs moments privilégiés pour lire les pavés, du moins pour les personnes qui sont en activité)
      Comme tu l’as peut-être lu dans un autre commentaire, la traduction de There there est officiellement annoncée par Terres d’Amérique pour la rentrée d’août 2019. Il y a de fortes probabilités qu’il en soit de même pour le DelBianco (au Seuil, si mes sources sont fiables).
      J’ai hâte de lire ce que tu auras pensé des Frères K qui, dans l’absolu, ne me tente que moyennement, malgré la caution Monsieur Toussaint Louverture.

      Supprimer
  14. Un riche et savoureux bilan ! Il faut absolument que je lise le Lance Weller. Et j'espère que tu trouveras le temps de lire quelques nouvelles dans l'année, il me semble que c'est un genre que tu apprécies, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, il faut que tu lises le Weller, d’autant que tu as particulièrement aimé Wilderness, si mes souvenirs sont bons. Ça ne m’étonnerait pas que ce trio « de choc » finisse par figurer au panthéon de tes héros de fiction.
      Et tu as raison, j’aime beaucoup les recueils de nouvelles. J’ai été le premier étonné en faisant mon bilan de voir que j’avais abandonné le seul que j’avais ouvert en 2018. Pourtant, il y en a plus d’un qui m’a fait envie dans l’année, notamment Une fille bien, ou Trajectoire (que tu viens de chroniquer).

      Supprimer
  15. Très joli et complet bilan , qui me rappel qu'il faut absolument que je sorte certains livres de ma PàL comme le Wagamese et le Nathan Hill et qui me confirme l'envie de lire le Sebastian Barry et le LAnce Weller qui sort en totem prochainement ( Youhou)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien qu'avec ces quatre là, ton année lecture 2019 vaudra la peine d'être vécue... et ça te fera de la superbe matière première pour le Picaboo River Book Club ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Si le post auquel vous réagissez a été publié il y a plus de 15 jours, votre commentaire n'apparaîtra pas immédiatement (les commentaires aux anciens posts sont modérés pour éviter les spams).